ABC DE L'AUTO

Bien choisir et acheter son extincteur voiture

Certains pays de l’Union Européenne, comme l’Allemagne, ont rendu l’extincteur obligatoire à bord du véhicule.

Extincteurs

Extincteurs par Karine

Sommaire


Définition extincteur

C’est un appareil qui une fois enclenché permet de projeter, répandre, une substance ( agent extincteur ) lors d’un début d’incendie.
Il en existe de plusieurs types :

– Portatifs
– mobiles
– fixes

Les agents contenus à l’intérieur ne sont pas forcément adaptés à tous les types de feux.
Il est important de vérifier si l’extincteur correspond à la classe de feux à ralentir, voir éteindre : A, B, C, D et F.

Classe A : Feux « secs » ou « braisants » nécessitent l’utilisation d’agents comme l’eau ( avec ou sans additifs ), la mousse et le gaz inerte.
Classe B : Feux « gras » de liquides, à éteindre avec du dioxyde de carbone, de l’eau, de la mousse, de la poudre BC ou du gaz inerte.
Classe C : Feux « gazeux« , Seul la poudre BC est à utiliser.
Classe D : Feux de métaux, seuls les professionnels sont amenés à pouvoir les éteindre à l’aide de matériel adapté ( poudre D, sable sec, terre sèche ).
Classe F : Feux d’huiles, de graisses végétales ou animales peuvent être éteints à base de poudre BC, du carbonate de potassuim ou de l’acétate d’ammonium ).

Les poudres ABC conviennent pour les classes A, B et C.

Les extincteurs ont une date de péremption inscrite dessus. Une fois la date passée, ils risquent de ne plus être utilisables.

Raisons d’en avoir un à bord du véhicule

Le premier objectif est bien évidemment de pouvoir intervenir rapidement en cas de début d’incendie sur son propre véhicule.
Il existe des cas d‘auto-combustion, ou alors un simple mégot de cigarette qui se retrouve avalé par la calandre, qui tombe dans l’entrée du filtre à air…

Ensuite, avoir un extincteur pourra toujours aider un automobiliste à côté de vous, qui lui n’en aurait pas encore un, et qui rencontrerait un problème.

Car Fire

Car Fire par forbesphotographer

Choix d’un extincteur automobile

Pour son véhicule, il faut acheter un extincteur portatif pour classes de feux ABC.
Il faut qu’ils soit aux normes NF, EN3 et certifié par la directive européenne PED 97/23/EC.

Les plus courants sont des modèles d’un ou deux kilos équipés d’un manomètre indiquant la pression en bar à l’intérieur.
Si c’est dans le rouge, ou que la date d’utilisation est dépassée, il est temps de le faire remplacer.
Pour le traitement d’extincteurs usagés, vous pouvez vous rapprocher du service concerné en mairie, des sociétés spécialisées existent pour le recyclage du matériel incendie.

Une fois acheté et en votre possession, pensez à le fixer correctement afin d’éviter toute blessure en cas d’accident.

Trucs d’experts

Vous suspectez ou voyez une fumée noire s’échapper du compartiment moteur, arrêtez vous, coupez le contact et prenez les clés.
Seul, composez le 18, et attrapez votre extincteur.
A plusieurs, veillez à ce que tout le monde sorte du véhicule, s’en éloigne, et qu’un occupant appelle les pompiers.
Pour un feu de voiture, il faudra attaquer le plus près possible du foyer. Veillez à bien secouer l’extincteur, dégoupillez, testez et ensuite vider son contenu tout en contrôlant le débit.

Dans le cadre d’un sinistre au niveau du compartiment moteur, soyez particulièrement vigilant :

– Utiliser les passages de roues.
– Engager le diffuseur dans la calandre.
– Soulever le capot très doucement afin d’éviter l’appel d’air, coincer le diffuseur, tout en refermant le capot dessus.
– Débrancher la batterie dès que possible et si elle est accessible.

Un véhicule roulant au gpl, reste sensible lors d’un incendie, malgré la présence d’une soupape de sécurité à l’intérieur du réservoir qui permet le dégazage en cas d’augmentation de pression dans ce dernier.

Related Posts