Actualité

Peugeot en plein élan

Un procédé historique bousculé, une gamme « low-cost » en approche… que de nouveautés chez le constructeur français Peugeot ! Le temps est donc venu de faire un rapide point sur la situation : que nous prépare la marque au lion pour les années à venir ?

Depuis le temps vous l’aurez compris, la tradition chez Peugeot veut que l’on nomme chaque vehicule neuf selon un principe très simple : un premier numéro pour le segment, un zéro de séparation (voire deux pour les SUV) et un troisième numéro pour la génération. À titre d’exemple, la 107 est la plus récente des micro-citadines, tandis que la 406 est une berline vieillissante.

Toutefois, si vous n’aviez rien compris à cette nomenclature, aucun problème : la firme a décidé de l’arrêter. Dorénavant, chez le concessionnaire ou mandataire peugeot, les nouveautés se termineront soit par un « 1 » soit par un « 8 ». Dans le premier cas, la voiture sera « low-cost » et destinée dans un premier temps aux marchés émergents, dans le second cas, elle sera standard ou haut-de-gamme.

Oui, vous avez bien lu, une gamme « low-cost » chez Peugeot ! À ce titre, le constructeur évoque des autos accessibles, valorisant la praticité, la polyvalence et le rationnel. Bref, une alternative intéressante pour ceux qui recherchent un bon rapport qualité/prix. Le premier modèle du genre ? La Peugeot 301.

Berline tricorps résolument compacte, dans la lignée d’une Renault Fluence, la 301 reprend l’appellation du modèle emblématique de 1932. L’occasion de célébrer l’entrée de la marque dans une nouvelle ère, celle de la commercialisation mondiale. Peugeot prévoit en effet de distribuer sa 301 sur tous les continents.

Qui dit « bon marché » ne dit pas forcément « sous-marque ». le constructeur compte bien assumer ses modèles « 1 » en leur attribuant la ligne esthétique et le sigle de la marque.  Les images diffusées sont d’ailleurs assez flatteuses : massive et marquée par des ancrures, la 301 ressemble à une allemande luxueuse, comme sa cousine la 508.

Grand coffre (506 litres), places arrières spacieuses, équipements standards et motorisations récentes (Vti et Hdi entre 72 et 115 chevaux) : la 301 n’a rien à envier à la concurrence (Dacia ou autre). Reste à savoir si Peugeot jouera le jeu au niveau du prix. La réponse au prochain Mondial parisien

Related Posts