Changer ses plaquettes de frein Plaquette neuve et usée - Même plaquette neuve et usée Full view

Changer ses plaquettes de frein

Plaquettes de frein : Consommable du système de freinage, par son frottement sur le disque, il freine le véhicule.

Quand en changer : Tous les 30 000 km à 40 000 km ou quand il reste moins de 4mm de garniture.

Difficulté mécanique : Etoile DifficultéEtoile DifficultéEtoile DifficultéEtoile Difficulté 0Etoile Difficulté 0

Sommaire

Plaquette de frein

Les plaquettes de frein équipent tous les véhicules munis d’un frein à disques. La fonction des plaquettes est de serrer le disque de frein solidaire de la rotation de la roue pour le ralentir et immobiliser le véhicule. La plaquette de frein fonctionne en s’usant au niveau de la garniture. Plus les plaquettes de frein sont tendres, plus elles s’usent vite et le freinage est efficace.
Les plaquettes de frein actuelles ont une durée de vie entre 30 000 à 40 000 km sur les freins avant qui supportent 70 % de la puissance de freinage. À l’arrière, elles ont une durée de vie estimée à 70 000 km. Plus la plaquette de frein s’amincit, plus son pouvoir de dissipation de la chaleur diminue, de ce fait, la plaquette chauffe plus vite en freinage et perd de son efficacité.

plaquettefrein
Plaquette de frein avec témoins d'usure.

Quand changer des plaquettes de freins ?

La première cause d’usure du système de freinage est la garniture des plaquettes. Il faut savoir que pour un jeu de disque, il faut remplacer 3 à 4 fois le jeu de plaquettes. Les autres causes proviennent d’éléments du circuit de freinage comme des fuites et défaillances hydrauliques, des bulles d’air dans le système. Il est donc conseillé avant tout de vérifier l’état des plaquettes tous les 20 000 km.

plaquette
Même plaquette neuve et usée

Voici quelques indices qui vous permettent de surveiller l’usure des plaquettes :

– La plupart des véhicules sont équipés d’un voyant d’alerte d’usure qui s’allume lorsque les plaquettes sont presque à la limite d’usage. Il reste alors environ 2 500 km au véhicule avant d’atteindre le freinage d’une plaquette complètement usée. Le risque est alors de freiner métal du disque contre métal de la plaquette sans garniture. Ceci a pour effet d’user le disque de manière prématuré et de façon irrégulière ce qui rendra son remplacement inévitable.

– Le second point de contrôle peut-être le niveau de liquide de frein. En effet, en usant la garniture, le circuit hydraulique de freinage a besoin de plus de liquide pour compenser la garniture manquante. Ainsi, le niveau dans le bocal du liquide de frein peut indiquer des plaquettes usées. Des plaquettes neuves, le niveau est proche du maxi, usées, le niveau est proche du mini.

liquidefrein
Les plaquettes sont neuves, niveau est au maximum.

– Visuellement, il est possible de contrôler l’usure des plaquettes. Il faut une garniture de minimum 2 mm, mais dès 4mm, il est conseillé de les changer. Attention, il ne faut pas confondre la garniture et le support métallique de la garniture. Ce contrôle visuel peut se faire à travers des jantes alliages ajourées. Si le véhicule ne le permet pas, il faut alors démonter la roue pour accéder visuellement aux plaquettes.

– Si la voiture est équipée de freins à tambour à l’arrière, l’usure de la garniture se mesure au nombre de crans de frein à main nécessaires au blocage de la voiture. Au-delà de 6 crans pour bloquer le véhicule, la garniture est au minimum et doit être changée.

Ne tardez pas à changer vos plaquettes, le risque est de freiner sans garniture, et de rayer le disque. Un disque rayé ne se répare pas et doit être changé. Au prix en moyenne de 100€ le jeu de disques, l’erreur est chère.

Comment choisir ses plaquettes de frein?

Yakarouler.com a sélectionné les marques de plaquettes de frein les plus fiables pour votre véhicule (BENDIX, TRW, BOSCH, FERODO, ATE, MGA, LPR, etc.). Il est important d’avoir des plaquettes de bonne qualité, sachez que le prix à y mettre est environ de 20 € à 50 € pour un jeu complet de plaquettes avant ou arrière. La qualité des plaquettes est un gage de sécurité pour les passagers.
Bien souvent, vous aurez le choix entre plusieurs plaquettes de marques différentes, en effet, il existe plusieurs modèles de plaquettes pour une même auto. Avant d’acheter, il est fortement conseillé de vérifier la compatibilité avec votre véhicule. En cas de doute, le meilleur moyen de vérifier la correspondance est de démonter vos plaquettes au préalable pour être sûr de plusieurs paramètres :
Vérifiez si la forme et les dimensions de la plaquette que vous souhaitez acheter correspondent à vos plaquettes usées. Il arrive souvent que plusieurs plaquettes puissent correspondre au véhicule, seulement, il faut s’assurer de la compatibilité avec le disque de frein et l’étrier.
Ne jamais prendre de sous-marque (moins de 20 €), il en est préférable pour votre sécurité et aussi à la vitesse d’usure, pour votre porte-monnaie.

Comment changer ses plaquettes de frein?

Le montage des plaquettes de freins est relativement aisé pour un bricoleur amateur à la condition de bien respecter ces quelques conseils:
– Respectez les principes de base de sécurité. Avant de commencer à travailler sur votre véhicule. Assurez-vous bien que votre véhicule est bloqué sur cales sans qu’il ne soit possible qu’il ne ripe et tombe.

– Soyez organisé. Durant le démontage, prenez note de l’emplacement de tous les éléments et n’hésitez pas à ranger au fur et à mesure de l’opération les écrous dans une boîte séparée. Il est aussi conseillé de faire un côté du véhicule avant de passer au suivant. Ainsi en cas de doute pour le remontage, vous pourrez vous servir du démontage de l’autre côté pour retrouver le bon emplacement des pièces.

– Utilisez le bon outillage. Les éléments liés au système de freinage sont souvent très serrés. Il ne faut surtout pas démonter les éléments avec des clés non adaptés car elles auraient pour effet d’arrondir les écrous. Dans ce cas-là, la réparation chez un spécialiste risque de coûter beaucoup plus chère.

– Une fois l’ancienne plaquette délogée, il faut repousser le piston de l’étrier pour faire de la place pour la neuve, plus épaisse. Cette opération peut-être délicate car il y a un risque de percer le soufflet de l’étrier (joint anti-poussière) avec l’objet dont vous vous servirez pour repousser le piston. La bonne méthode consiste à laisser l’ancienne plaquette pour pouvoir y appuyer un outil qui en faisant levier sur l’étrier vous permettra de repousser le piston sans risque.

– Resserrez bien tous les boulons, un écrou mal serré peut s’avérer très dangereux. Certains écrous du système de freinage sont enduits de frein filet, c’est une colle bleue qui permet de maintenir serré l’écrou. Le frein filet est utilisé sur toutes les pièces susceptibles de se desserrer au cours de l’usage du véhicule, son usage n’est pas optionnel mais obligatoire sur certaines parties du véhicule.

– Vérifiez bien qu’il ne reste à la fin du montage, aucune pièce neuve non montée. Chaque pièce a son utilité.
Une fois le montage terminé, pompez trois fois à fond la pédale de frein, ceci afin de recoller les plaquettes sur les disques. Sans cette opération, la voiture ne freinera pas aux premiers freinage !

Les étapes du montage :

1. Démonter la roue. La plupart du temps il faut commencer par retirer l’enjoliveur de la roue pour accéder aux écrous.

demontage
Démontage de la roue

2. Repousser les plaquettes. Avec l’usure du système de freinage, les plaquettes se sont rapprochées du disque. Pour pouvoir sortir le disque, il faut repousser les plaquettes dans les étriers. En prenant appui sur le disque et en insérant une tige métallique ou un tournevis entre la plaquette et le disque on peut repousser les plaquettes dans les étriers. Cette opération permet de repousser tout le système de freinage hydraulique. Prudence, il ne faut pas que le tournevis ripe car il risque alors d’endommager le soufflet hydraulique à l’arrière des plaquette. C’est alors l’étrier qui est à changer.

repoussoir
Faire levier sur le disque avec un tournevis pour repousser les plaquettes dans les étriers

3. Démonter l’étrier. Détacher les témoins d’usure puis démonter la partie basse de l’étrier pour pouvoir accéder aux plaquettes.

etrier
Démonter l'étrier depuis l'arrière

4. Retirer les anciennes plaquettes. Soulever l’étrier et retirer les plaquettes de leurs compartiments.

ancienneplaquette
Retirer les anciennes plaquettes

5. Remonter l’étrier et les nouvelles plaquettes. Utiliser du frein filet pour tous les boulons qui en étaient pourvu au démontage.

plaquette2
Mise en place des plaquettes

6. Rebrancher le témoin d’usure. Puis remonter la roue.

temoin
Connectique du témoin d'usure à rebrancher

7. Freiner à vide 3 fois. Avant de repartir, il ne faut surtout pas oublier de freiner au moins 3 fois à l’arrêt en appuyant au maximum pour recoller les plaquettes sur le disque. Sans cette opération, le véhicule ne pourra pas freiner lors de sa première sortie.

Trucs d’experts Yakarouler pour les plaquettes de freins

Quelques petits trucs peuvent vous aider à assurer une performance optimale de vos pièces :

– Quand vous changez vos plaquettes, n’hésitez pas à légèrement détalonner celles-ci. Cette action consiste à chanfreiner les bords des garnitures de vos plaquettes à l’aide d’une lime ou d’un papier de verre. Cette opération permet d’éviter que la plaquette n’ait en contact avec le disque que ses bords pendant les premiers freinages. Ainsi, vous favorisez un frottement sur l’ensemble de la surface de la plaquette neuve. Ceci est à faire aussi bien pour des disques de frein en cours d’usage que des disques neufs.

– Les nouvelles plaquettes de frein doivent se roder les premiers kilomètres. En effet, les plaquettes neuves doivent s’adapter aux disques de freins. Évitez donc les freinages violents pendant les 300 premiers kilomètres.

– Profitez du démontage de la roue pour vérifier l’état d’usure des disques de frein.

– Ne pas remplir le bocal du liquide de freins quand il est au niveau « mini », car si la cause en est des plaquettes de freins usées, une fois changées, le niveau remonte et aura de grandes chances de déborder.

– Si au changement de plaquettes, vous constatez des deux côtés du disque, un côté plus usé que l’autre. Ou des plaquettes usées en biais, le problème provient très certainement de l’étrier.

– Sur certains véhicules modernes, c’est le nombre de sollicitations sur l’étrier qui commande l’allumage du témoin d’usure. Pour désactiver le témoin, il faut donc disposer d’un outil diagnostic pour la remise à zéro du compteur.

Written by Stella