Fermer X

Diagnostic Panne : Démarreur


Votre démarreur tourne mais le moteur ne veut pas démarrer cela peut venir de différentes causes :


- Réservoir à carburant vide

Vérifier la présence de carburant dans le réservoir peut se faire visuellement. Attention, il se peut que le témoin de carburant soit défectueux ou que le réservoir ait une fuite. Dans le doute, ajouter du carburant dans le réservoir.


- La batterie est déchargée

Un voltmètre doit être utilisé pour vérifier la charge de la batterie. Voiture éteinte, en appliquant les deux palpeurs sur les bornes de la batterie, il doit indiquer une mesure environ égale à 12,7 volts. Si le voltage est inférieur ou égal à 12,5 volts, la batterie commence à se décharger. Il est alors possible d’utiliser un chargeur tout de suite. Si la batterie ne se recharge plus, il faut alors la remplacer.
En savoir plus sur la batterie


- Les cosses de batterie sont desserrées ou oxydées

Les vibrations du véhicule peuvent desserrer les cosses de la batterie. Dans ce cas, resserrez les simplement. Si les cosses sont oxydées, l’oxydation peut nuire au passage de courant. Dans ce cas, déconnectez la batterie, nettoyez les cosses à l’aide d’une brosse métallique et les connectiques des câbles du véhicule.
En savoir plus sur la batterie


- écartement des électrodes des bougies d'allumage déréglé (moteur essence)

l est possible que les électrodes des bougies d’allumage se soient légèrement écartées ou resserrées. Pour régler l’écartement, il faut utiliser des cales d’épaisseur. Il faut glisser la bonne épaisseur entre les électrodes. Tapez doucement à l’aide d’un marteau sur la bougie. L’électrode ne doit pas être écrasée sur la cale. La cale doit pouvoir facilement glisser entre les électrodes. L’information de la taille de l’écartement se trouve sur la boîte des bougies ou sur la bougie elle-même. En général, le réglage est de 0,8 mm.
En savoir plus sur les bougies d'allumage


- Circuit électrique d'allumage débranché ou desserré (moteur essence)

Vérifiez tout le circuit s’il ne présente pas un élément desserré ou débrancher. Il se peut que ce soit les cosses des bougies qui soient mal serrées.


- Bougies de préchauffage défectueuses (moteur diesel)

Il arrive dans ce cas que le moteur puisse quand même démarrer. Pour contrôler la bougie de préchauffage, plusieurs manières peuvent être utilisées. La première manière est de sortir les bougies, de faire contact et de constater si les embouts chauffent ou pas. Vous pouvez appliquer un peu d’huile sur le bout pour constater plus facilement si elles chauffent ou pas. à partir du moment ou l’huile se transforme en fumée, cela signifie que la bougie de préchauffage fonctionne. La seconde méthode consiste à mesurer la tension durant le préchauffage entre la bougie de préchauffage et la masse. La tension doit être d’au moins de 8,5v. En mesurant le courant qui doit être en fonction de la voiture entre 8 et 15 ampères. En faisant un test d’interruption, en interrompant le courant quand le filament est incandescent, on doit obtenir une valeur ohmique infinie.
En savoir plus sur les bougies de préchauffage


- Présence d'humidité dans la tête d'allumeur (moteur essence)

Les têtes d'allumeurs ne sont présentes que sur les anciens véhicules. Ils permettent de distribuer le courant électrique aux bougies d’allumage. Normalement, le boîtier est étanche. Si de l’eau rentre à l’intérieur, il en résulte une mauvaise conduction. La solution est alors de démonter l’ensemble, de sécher avec un chiffon. Il est possible d’y appliquer un spray de déshydratant. Le problème doit normalement être réglé après ce séchage.


- Starter bloqué ou déréglé (VRR, Starter auto, Starter manuel) (moteur essence)

Le principe du starter est de bloquer une partie de l’arrivée d’air pour soumettre au moteur un mélange plus riche en carburant. Si le starter est automatique, rien ne peut être fait. S’il est manuel, il peut se régler à la main. Vérifier alors que le câble ou le mécanisme de réglage ne soit pas grippé.


- Rupteur usé (moteur essence)

Vérifier visuellement si le rupteur n’est pas usé ou cassé. En cas d’usure, vous pouvez frotter les contacts avec du papier à poncer.


- Condensateur H.S. (moteur essence)

Vérifier si le courant arrive au condensateur. Le condensateur n’est pas une pièce qui se démonte, il est donc impossible de le réparer.


- Bobine défectueuse (moteur essence)

Pour vérifier l’état de la bobine, regarder si le courant 12 V arrive bien à chaque bobine. Après avoir été certain de l’arrivée électrique aux bobines, vérifiez que les bougies produisent bien les étincelles. Ainsi quand une bougie en bon état ne produit pas d'étincelles, c’est la bougie qui est en cause. Une bobine ne peut être réparée, elle est donc à remplacer.


- Tête d'allumeur fêlée (moteur essence)

La seule méthode pour diagnostiquer une tête d’allumeur fêlée est de la démonter pour constater visuellement de la fêlure. Si la tête est fêlée, il est possible de la réparer momentanément en y appliquant une colle époxy le temps de commander une nouvelle tête.


- Pompe d'injection décalée (moteur diesel)

Une pompe d’injection décalée peut aussi se traduire lorsque le moteur démarre de fumées grises et de claquements du moteur. Cette réparation de réglage doit être faite par un professionnel.


- Présence d'air dans le gasoil (moteur diesel)

Il se peut que des bulles d’air se soient glissées dans les durits entre le filtre à gasoil et le moteur. Au mieux, elles provoquent des ratés lors du démarrage ou du ralenti, au pire, elles empêchent l’allumage du moteur. Dans ce cas, il est préconisé de déconnecter les durits et de purger le gasoil. à terme, les bulles d’air abîment le système d’injection.


- Présence d'air dans le gasoil (moteur diesel)

Un filtre à gasoil encrassé peut empêcher une partie du gasoil de passer ce qui se traduit par un manque de puissance du moteur. Au pire par l’incapacité totale d’allumer le moteur car le moteur est très insuffisamment alimenté. La solution consiste à changer le filtre à gasoil par un nouveau.

RETOUR