Les systèmes électroniques embarqués sont aujourd’hui intégrés de série dans nos automobiles.
Nous n’en connaissons pas vraiment l’utilité et nous sombrons souvent dans une incompréhension totale, lorsque « Titine » nous fait le coup de la panne, électronique! Un simple message d’alerte sur le tableau de bord, le véhicule qui se met en sécurité, ralentit, et stabilise sa vitesse, alors que nous étions entrain d’effectuer un dépassement sur l’autoroute…

Dodge Challenger SRT-8 par Austin H.

Dodge Challenger SRT-8 par Austin H.

Sommaire


Système électronique embarqué, kesako?

Un système embarqué se défini comme un système électronique et informatique autonome, dont la tâche est bien précise. Des calculateurs vont collecter les informations transmises par les différents capteurs présents sur le véhicule, et permettre une gestion avancée de ce dernier. Il peut se comparer à un comportement humain, qui comporte d’abord une phase d’observation, puis de réflexion, et celle dîtes d’action. L’information échangée circule sur un câblage amélioré dit multiplexé.
Son application dans le secteur automobile est aujourd’hui majeure et quasiment tous les véhicules sortants d’usine en sont équipés.

ancien logo bosch

ancien logo Bosch par soeren_nb

Histoire :

Au début des années 80, de grandes sociétés du secteur automobile commencent à s’intéresser aux systèmes de communications pouvant fonctionner en temps réels entre différents micro-contrôleurs. C’est l’équipementier Bosch qui prend la décision en premier de développer un tel protocole en 1983. Il est suivi en 1985 par Intel ( connu pour équiper en micro-processeurs nos ordinateurs ), Philips et Siemens. C’est en 1991 la première fois, qu’une voiture haut de gamme allemande sort équipée d’usine d’un système électronique embarqué. Il est composé de 5 boîtiers électroniques.

emplacement airbag

plactic airbag par OiMax

Intérêt des systèmes embarqués :

Ils ont permis de rendre les véhicules de plus en plus confortables, équipés de climatisation, de régulation de vitesse, de sièges à mémoire…
Les automobiles sont devenus de plus en plus sûrs grâce notamment à la direction variable, à l’abs, à la correction de trajectoire, ect.
L’embarquement des systèmes électroniques a permis de réduire la pollution par une meilleur gestion moteur, par le contrôle et le recyclage des gaz d’échappement.

Chiffres clés :

-Le secteur automobile est le second utilisateur de systèmes embarqués derrière l’aéronautique.
- Un véhicule haut de gamme nécessite en moyenne 40 kg de faisceau pour une longueur de plus de 2 kilomètres et 1800 interconnections.
- 45 calculateurs sur une Audi A8 en version de base, et jusqu’à 70 en version toutes options.
- Certains véhicules ont près de 80 calculateurs à bord et plus de 1 million de ligne de code logiciel.
- Le système embarqué représente en moyenne 30% de la valeur du véhicule.
- Il faut compter 600€ en moyenne pour acheter un calculateur moteur neuf sur un véhicule français.

Trucs d’experts :

Même si le progrès et l’amélioration du comportement de nos automobiles a augmenter le coût des réparations, cette évolution a apporter en sécurité, confort et anti-pollution. Les systèmes embarqués tendent à devenir plus fiables, d’ailleurs certains modèles reprennent des systèmes éprouvés comme l’a fait Renault avec la Dacia Logan.

trafic sous la pluie

trafic par woodleywonderworks